Travailler en Suisse ou
comment trouver le job de vos rêves

Besoin de changements, envie de voir votre carrière professionnelle évoluer et vos revenus augmenter ? Vous avez décidé de franchir le cap et de vous lancer de l’autre côté de la frontière pour conquérir ce territoire tant convoité: la Suisse.

Comme dans tout nouveau défi, vous êtes autant animé par l’excitation que par la peur de l’inconnu. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal ! La recherche d’emploi n’est pas une partie de plaisir et cela que ce soit en France ou en Suisse. Cela demande une bonne dose de courage agrémentée d’une sérieuse remise en question, le tout enveloppé par un profil bien travaillé. Car oui, on ne va pas vous mentir, les places sont chères sur le marché du travail et sortir du lot n’est pas toujours si évident…

Heureusement pour vous, le Guide du Frontalier vous accompagne dans vos démarches. Vous souhaitez travailler en Suisse pour trouver le job de vos rêves, suivez le Guide !

Au sommaire

Est-il facile de trouver un emploi en Suisse ?

Comme nous vous le disions plus haut, l’inconnu fait souvent peur. Mais pas de panique, trouver un emploi en Suisse n’est pas si difficile qu’il y paraît ! Il suffit d’avoir les bonnes informations et de connaître les particularités de la recherche d’emploi en Suisse. C’est justement dans cet objectif que l’équipe du Guide accompagne les frontaliers dans leur recherche d’emploi.

Du CV à la lettre de motivation, en passant par les agences intérim, ou les sites d’annonces en ligne, vous trouverez, sur notre blog, une multitude d’informations pour préparer votre candidature et réussir votre entretien d’embauche.

Quelques points importants pour répondre à la question: est-il facile de trouver un emploi en Suisse ?

  • La Suisse est l’un des pays qui détient un des taux de chômage les plus bas d’Europe.

  • Le marché de l’emploi est stable.

  • Les employeurs suisses recherchent du personnel qualifié aux compétences variées, ils n’hésitent pas à recruter de la main-d’œuvre étrangère.

  • Multinationales, petites ou moyennes entreprises du secteur privé, de nombreuses sociétés sont implantées en Helvétie pour sa fiscalité allégée, les offres d’emploi sont donc nombreuses.

Donc oui, il est facile de trouver un emploi en Suisse, du moment que vous aurez pris soin de peaufiner votre candidature !

Comment travailler en Suisse pour un Français ?

Il n’y a pas de recette miracle, et soyons clair, cela dépendra de votre investissement dans votre recherche du job idéal. Après tout, on n’a rien sans rien !

Avant de déposer votre lettre de démission sur la table de votre employeur pesez le pour et le contre, car si le salaire suisse attire, sachez que vous devrez faire certaines concessions. Fini la semaine de 35 heures et les 5 semaines de congés payés (voir plus) ! Prévoyez également une voiture confortable, car vous risquez de passer plus de temps avec elle qu’avec vos enfants…

Pour réussir votre reconversion, vous allez certainement devoir vous remettre en question et gagner en confiance en vous. Il va falloir poser carte sur table et définir précisément vos compétences, vos qualités, vos défauts, vos envies et vos besoins. Si vous avez des lacunes, pourquoi ne pas en profiter pour vous former ? Soyez déterminé et croyez en votre potentiel, on ne vous le répétera jamais assez !

Une fois l’orientation de votre job idéal trouvée, il sera temps de vous arracher les cheveux sur la paperasse et l’aspect administratif de cette nouvelle vie qui vous attend. Là encore, on vous a chouchouté ! Vous trouverez dans nos articles les réponses à toutes ces questions qui restent souvent… Sans réponses… À savoir:

  • Permis de travail: A, B, C, G, K… j’en perds mon latin, lequel est fait pour moi ?

  • Le salaire suisse: quelles sont mes prétentions salariales ? Attention, vous devez avoir déterminé votre salaire avant de vous rendre à votre entretien d’embauche. Ne soyez ni trop gourmand ni trop raisonnable, pour cela informez-vous sur la grille des salaires suisses au préalable.

  • Les cotisations sociales: CMU ou LaMal ? Je ne comprends rien… Suis-je couvert ? Combien est-ce que ça coûte ? Ma famille est-elle bien protégée ? Est-ce que je peux me soigner en France ? Et en cas d’accident, vais-je toucher des indemnités ?

  • La fiscalité: la bête noire du frontalier, pour simplifier les choses (si on peut le dire ainsi…), en Suisse, elle est différente d’un canton à l’autre ! Eh oui, les frontaliers du canton de Genève ne sont pas imposés comme ceux du canton de Vaud, de Neuchâtel ou du Jura, par exemple.

En bref, vous l’avez compris, travailler en Suisse pour trouver le job de vos rêves ça se prépare ! Mais comptez sur le Guide pour vous tenir informé des toutes dernières actualités sur la vie si particulière du frontalier. Pour cela, connectez-vous sur nos réseaux sociaux et profitez de nos bons plans. ;)