Lettre de Motivation Suisse : le Modèle parfait !

16 mars 2021 Lecture 4 min.

La rédaction de la lettre de motivation suisse est certainement l’exercice le plus redouté par le candidat français.

Élément obligatoire du dossier de candidature, elle est indispensable pour obtenir un entretien d’embauche en Suisse et décrocher un emploi.

Comme en France, la lettre de motivation suisse accompagne le CV et permet au recruteur d’en apprendre plus sur le candidat et de comprendre ce qu’il pourrait apporter à l’entreprise.

Les informations qu’elle comporte doivent donc être judicieusement choisies et organisées par le candidat.

Découvrez dans cet article le modèle parfait pour rédiger une lettre de motivation suisse, suivez le Guide !

Comment écrire une lettre de motivation suisse ?

Soyez franc, percutant et pertinent

Les recruteurs suisses apprécient les candidats pertinents et francs.

Il est donc essentiel de rédiger une lettre de motivation percutante qui va droit au but.

Pour attirer l’attention, n‘hésitez pas à commencer de manière originale, ne soyez pas vague ni approximatif, au contraire, rentrez directement dans le vif du sujet !

Dans la suite de sa lettre de motivation, le candidat doit donner des exemples imagés et concrets de ses expériences professionnelles passées et doit parler des compétences qu’il a acquises.

Le recruteur pourra ainsi se faire une idée précise de son potentiel et de sa productivité.

Un des paragraphes à soigner particulièrement est celui consacré à vos connaissances sur l’entreprise convoitée.

C’est là que vous devez faire la différence, montrer au recruteur ce que vous pouvez lui apporter ou comment vous allez œuvrer pour le développement de son activité.

Placez des informations exactes et pertinentes sur l’entreprise. Les Suisses n’aiment pas les détails approximatifs.

Organiser sa lettre de motivation pour la Suisse

La lettre de motivation en Suisse est plus simple qu’en France.

On y retrouve les parties classiques telles que les informations personnelles :

  • nom, prénom du candidat ;
  • adresse postale ;
  • adresse électronique ;
  • numéro de téléphone ;
  • l’adresse du destinataire ;
  • la date et le lieu de rédaction ;
  • l’objet de la lettre ;
  • le corps de la lettre ;
  • la formule de politesse et la signature.

Elle peut ensuite être accompagnée de pièces jointes et de documents annexes.

Le plus difficile à rédiger est généralement le corps de la lettre.

Il doit être correctement structuré et personnalisé.

Pas question de rédiger une seule et même lettre pour plusieurs entreprises en pensant que l’une d’entre elles donnera suite.

N’oubliez pas que les Suisses sont sensibles à la précision et au pragmatisme.

Dans le développement de son courrier, le candidat peut, par exemple, aborder les thèmes suivants : son intérêt pour cette entreprise et non pas par une autre, ce qu’il pourrait apporter à l’entreprise ou encore ce qu’il est prêt à entreprendre.

Le recruteur doit comprendre sa motivation et ses ambitions.

Structurer sa lettre de motivation suisse

La structure de la lettre de motivation est très importante.

En effet, un document bien structuré permet au recruteur de bien se repérer.

Pour cela il existe un schéma simple et efficace : vous/moi/nous.

  • Vous : le candidat parle de l’entreprise qui l’intéresse et des raisons de sa candidature.
  • Moi : le candidat développe son expérience professionnelle, ses compétences et ce qu’il peut apporter à l’entreprise.
  • Nous : dans cette dernière partie, le candidat va montrer pourquoi il est la personne idéale pour ce poste en fonction de sa personnalité, ses compétences, son plan de carrière, etc.

Conseils pour rédiger sa lettre de motivation suisse

Les recruteurs suisses recherchent des informations concrètes et précises : il est essentiel d’insérer dans le corps de votre lettre des exemples de missions ou de réalisations concrètes en précisant des chiffres, des retombées sur le CA, etc. Les concepts ou les informations théoriques n’ont pas vraiment leur place dans la lettre de motivation suisse.

La lettre de motivation est un document obligatoire et très important aux yeux des recruteurs suisses. Il est donc recommandé de ne pas se précipiter et de prendre son temps pour la rédiger et la mettre en forme. Soigner votre candidature va augmenter vos chances de décrocher un entretien et d’accéder à un emploi.

L’objectif de la lettre de motivation est de retenir l’attention du recruteur pour obtenir un entretien. Cela signifie qu’elle doit comporter suffisamment d’informations intéressantes, mais qu’elle ne doit pas non plus être trop détaillée pour éviter de « noyer » le recruteur sous des informations superficielles. Ce qui ne sera pas dit dans la lettre sera développé lors de l’entretien. Par ailleurs, la lettre de motivation suisse doit tenir sur une seule page.

Il y a 4 langues officielles en Suisse.

Pour faciliter la prise de contact et démontrer votre intérêt et votre implication, il est important de rédiger votre lettre de motivation dans la langue utilisée sur l’annonce ou dans la langue parlée du canton suisse où se trouve l’entreprise convoitée.

Parfois, certaines entreprises réclament une lettre de motivation rédigée dans plusieurs dialectes, par exemple : en anglais et en français. Cela leur permet d’évaluer votre niveau linguistique.

À lire pour optimiser votre recherche d'emploi : Comment faire un CV pour la Suisse ?

Exemple de lettre de motivation suisse

Prénom et nom du candidat
Adresse postale
Numéro de téléphone et adresse mail

Nom du recruteur (celui qui apparaît sur l’annonce)
Adresse postale de la société
Code postal et nom de la ville

Fait à…, le…
Objet : Candidature au poste de…

Madame, Monsieur,

Introduction : rappeler l’annonce à laquelle on répond, présenter sa situation scolaire ou professionnelle.

Développement : structure du vous/moi/nous ou tout autre structure en mettant en avant ses motivations, ses expériences professionnelles et sa connaissance de l’entreprise convoitée.

Conclusion : n’oubliez de préciser que vous restez à disposition pour un entretien physique ou virtuel, un appel téléphonique ou un stage.

Salutation et remerciements : « En espérant recevoir une réponse positive, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur (selon le nom du recruteur qui apparaît sur l’annonce) mes salutations les plus distinguées ».

Prénom et nom
Signature manuscrite

 

Pour conclure, retenez que la lettre de motivation suisse est votre première prise de contact avec votre éventuel futur employeur.

Vous devez donc lui porter une attention particulière.

Pour faire la différence et attirer l’attention, elle se veut claire, organisée, franche, structurée et pertinente.

Pour commenter l'article, c'est par ici !

Soyez le premier à poster un commentaire sur cet article.