Assurance

Protection juridique, sont-ils là pour vous quand vous avez vraiment besoin d’eux ?

Le parcours de vie du frontalier est atypique. Vous résidez en France et passez la frontière quotidiennement pour travailler.

Tout comme les 343 809 frontaliers en 2020, vous passez un tiers de vos journées sur le territoire suisse. C’est autant de travailleurs susceptibles de se heurter au droit helvète, bien différent du droit français.

Nul n’est censé ignorer la loi, cet adage bien connu du grand public est souvent compliqué à mettre en pratique. Il est alors indispensable d’être bien conseillé sur vos droits légaux pour obtenir gain de cause en cas de litige, avec votre employeur notamment.

Notez que si vous possédez une assurance de protection juridique française uniquement, celle-ci ne vous couvrira pas lors de vos procédures avec un tiers suisse.

Une question se pose alors : Pourquoi courir le risque de vous retrouver démuni face à un tiers qui lui, est en pleine connaissance de son droit national ? 

Notre expert courtier en assurances suisses vous apportera généreusement toutes les réponses à vos questions.

Et pour mieux comprendre, nous avons tiré 3 bonnes raisons de contacter un courtier en protection juridique pour frontaliers !

Les internautes mécontents des assurances protections juridiques françaises. 

1,6 sur 5 c’est la note moyenne que les internautes attribuent à leurs assurances de protection juridique françaises, toutes compagnies confondues sur le site opinion assurance.

¨2 affaires différentes 2 refus de prise en charge, ne faites jamais confiance à la protection juridique de ******.  Déjà ils ne connaissent pas le code civil et son article 1er, la base ! Et en plus ils trouvent tout pour ne pas vous défendre ! ¨

Les nombreux témoignages comme celui-ci nous ont permis de comprendre les défaillances du système des protections juridiques françaises.

Il semble important de repréciser qu’avant de souscrire à une protection juridique et comme pour toute assurance, il est fortement conseillé de lire attentivement le contrat qui vous liera avec votre assureur.

Les principaux points de défaillances que nous avons relevé des avis internautes sont :

  • Les domaines de droit d’interventions couverts sont restreints,
  • Les conditions d’indemnisation rigides et les montants des frais pris en charges plafonnés ;
  • La limites des sollicitations est fixée à 3 conseils annuel.

Pas optimal lorsque l’on vit entre deux pays ! Choisir sa protection juridique dans la précipitation peut donc se solver par une grande perte d’argent à terme. Qui souhaite découvrir en pleine procédure judicaire, que son assurance protection juridique ne peut l’accompagner face à la justice ? 

Il est indispensable d’être attentif à l’étendu des conditions de sa protection juridique. Les internautes français finissent déçus de leur protection juridique et leur surprise à l’arrivée désastreuse.

Ont-ils été attentifs à tous les points de vigilance cités plus haut ? Nul ne peut le savoir. Nous conseillons donc aux particuliers de mutualiser le choix de leur protection juridique avec un expert capable de les mettre en concurrence !

Notre courtier en assurance est votre interlocuteur privilégié pour toute souscription d’une protection juridique adaptée aux frontaliers.

Je contacte un courtier en protection juridique

Les frontaliers ont besoin d’une assurance protection juridique appropriée

Nous l’avons vu, souscrire à une protection juridique française nécessite une attention particulière. L’effort est intensifié lorsque l’assuré est frontalier. Les cas les plus courants de litiges pour les particuliers sont :

  • Les querelles de voisinage ou avec le bailleur,
  • Le contact de travail qui vous lie avec l’employeur,
  • Les litiges routiers.

Ces trois aspects sont récurrents dans la vie du frontalier. Détaillons-les ensemble un par un :

Le bassin frontalier français est densément peuplé et les prix des loyers plus élevés. Entrer en conflit avec votre bailleur peut vite prendre une place importante dans votre budget (s’il garde votre caution ou vous impose des frais liés au logement). Connaître vos droits et obligations vous permettra de contester toute retenue financière de sa part.

La règlementation suisse en matière de droit du travail est totalement différente de la française. Les conditions de licenciement y sont moins restrictives. Soyez informé des droits de votre employeur avant de prendre trop de libertés sur votre lieu de travail suisse !

La législation routière aussi, pourra vous surprendre. Vous serez bien plus sévèrement sanctionné en Suisse lorsque vous commettrez une infraction au code de la route. Les amendes atteignent rapidement des sommes astronomiques, convertibles en séjour de prison que l’on appelle des ¨jours amendes¨. Une protection juridique adaptée vous aidera à réduire les sanctions prononcées.

La couverture de protection juridique frontalière devra donc à minima, concerner le droit du travail et routier suisse ainsi que le droit français.

Les courtiers en assurance ont l’exclusivité de travailler avec plusieurs compagnies. Ils évoluent à leurs cotés et connaissent les particularités de chacune. Un gain de temps considérable lorsque l’on souhaite être assuré rapidement et efficacement.

Je contacte un courtier en assurance suisse

La protection juridique suisse frontalière est plus complète

Avant de vous conseiller d’intenter une action en justice, votre protection juridique vous guidera dans une éventuelle conciliation à l’amiable. Les procédures judiciaires sont longues et souvent les conflits prennent source dans un manque de communication.

C’est pourquoi la protection juridique frontalière met à votre disposition des conseils illimités tout le long de votre souscription… Et pas que !

Souscrire à une protection juridique frontalière vous permettra aussi de :

  • Être couvert sur le droit suisse et français,
  • Disposer d’aide à la rédaction de vos courriers administratifs ou de justice,
  • Avoir une large couverture de droit. Entre 31 à 60 domaines de droit en fonction de la formule choisie,
  • Ne pas être inquiété par un éventuel plafond de prise en charge des frais de justice,
  • Pas de limite annuelle de sollicitation des juristes et (avocats ?) !

Pour ne citer qu’une partie des bénéfices qu’apporte une couverture de protection juridique suisse. Trop beau pour être vrai, c’est sans doute ce que vous vous dites.

La réalité est que si les assurances françaises vous couvriront partiellement, c’est aussi dû à une facturation trop bon marché. Penser conclure un deal avantageux en souscrivant à une protection juridique limité équivaux à ne pas en souscrire du tout.

Si la protection juridique frontalière occupe une place un peu plus importante dans les frais de votre foyer, c’est pour pouvoir être à votre disposition à tout moment dans votre vie de frontalier suisse !

 

En conclusion de notre analyse, le frontalier dispose de deux solutions : Continuer d’être limité dans sa défense face au droit avec sa protection juridique française, ou tendre à une meilleure couverture avec la protection juridique suisse des frontaliers.

 

Je souscris à une protection juridique

https://www.guidedufrontalier.com/negociateur-immobilier
Pour commenter l'article, c'est par ici !

En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité

Soyez le premier à poster un commentaire sur cet article.